Depuis quelques années, un engouement pour les achats de proximité émerge, les made in « près de chez moi » sont recherchés et privilégiés. Cette démarche a pris de l’ampleur avec la crise sanitaire et le consommateur a désormais envie de connaître le circuit et l’impact écologique de ce qu’il mange. Il va se diriger vers les circuits courts, les produits locaux et réduire ainsi les intermédiaires entre lui et ses aliments. La restauration collective a elle aussi un rôle important à jouer dans cette nouvelle manière de valoriser l’économie locale.

Circuits courts en suisse

Aujourd’hui, nous avons de plus en plus envie de manger des aliments frais, cultivés près de chez soi, intégrant la réduction des pesticides et le respect de l’environnement tout en ménageant notre porte-monnaie. Le consommateur achète avec plus de conscience et désire devenir un acteur « qui compte » pour sa région.

Les circuits courts ont de nos jours le vent en poupe : ils sont privilégiés dans les ménages et dans la restauration. Même la restauration collective s’y intéresse de près. Chez nous, à la Cantôche, nous en avons fait notamment notre business model (voir l’article sur l’avantage d’un frigo connecté pour son entreprise).

De plus, l’intérêt marqué pour les produits du terroir, régionaux et Suisse représente une excellente opportunité pour tous les producteurs locaux, pour l’économie et l’emploi des régions et pour le porte-monnaie des familles. Nous avons tous à y gagner !

En quelques mots :

Un circuit court c’est quand il n’y pas d’intermédiaire ou alors uniquement un seul, entre celui qui produit et celui qui consomme. Ceci ne veut pas dire obligatoirement que le produit sera local.

Un produit local c’est quand un aliment est produit, vendu et consommé dans une même région en évitant des kilomètres de transport excessifs. L’idée est de réduire ce kilométrage pour des raisons économiques et écologiques. À cette notion de distance s’ajoute la notion de productions saisonnière des aliments car qui dit produit local entend aussi produit frais et de saison.

Les circuits courts de proximité intègre le circuit-court et la production locale d’aliments. C’est la formule que nous avons décidé de privilégier à la Cantôche afin d’offrir les meilleurs petits plats 24h/24.

De bonnes raisons de manger local

Que cela soit pour vos papilles, pour préserver l’environnement, pour votre porte-monnaie ou encore pour valoriser le savoir-faire local, il y a toujours de bonnes raisons de manger made in « près de chez soi ». Voici 5 bonnes raisons que la Cantôche a repéré :

  • La fête aux papilles ! Manger fait partie des plaisirs de la vie et manger des aliments goûteux et ultra-frais va faire plaisir à vos papilles gustatives et à votre moral. On retrouve les goûts de notre enfance et on est heureux de les partager avec notre entourage.
  • Préservons l’environnement ! Choisir des produits régionaux et suisse, c’est opter pour des circuits courts et donc participer à la réduction du bilan énergétique du transit des aliments ; le bilan carbone est drastiquement diminué. C’est aussi devenir un acteur à la réduction des déchets car ces produits sont souvent aussi moins ou pas emballés.
  • Un porte-monnaie allégé. Acheter des produits régionaux et de saisons, c’est le meilleur moyen de se procurer des aliments au moment de la production la plus abondante et donc de pouvoir bénéficier de prix défiants toute concurrence. Sans compter qu’avec le temps, une relation privilégiée s’établit avec le producteur et que ce dernier se fera un plaisir de vous offrir de temps en temps de petits gestes commerciaux pour vous remercier de votre fidélité.
  • Un geste pour votre santé. Manger selon le calendrier de la saisonnalité des produits va vous apporter le meilleur de leur qualité nutritionnelle. Si vos fruits ou légumes ont été récoltés il y a moins de 24 heures alors ils seront gorgés de vitamines ! C’est votre santé qui va vous remercier.
  • Dynamiser l’économie locale. Consommer local crée des liens entre les agriculteurs et les citadins et est bénéfique au développement économique de votre région. C’est une manière de préserver le savoir-faire local et artisanal et de valoriser leur travail.

En résumé, cette nouvelle manière de prendre en main notre consommation a de multiples bénéfices. Et au-delà de cela, il représente un vrai engagement envers nos terres cultivées localement et notre environnement. C’est un peu comme un nouveau contrat tacite qui se scelle entre acteurs régionaux et qui a des allures de solidarité.

Une formule gagnant-gagnant qui nous motive tous les jours à la Cantôche.