Quand on s’est lancé dans notre projet fou de créer un frigo intelligent, toutes ces questions de perte et de gaspillage alimentaire ont été au cœur du concept. Il nous semble alors important de vous livrer quelques informations plus précises sur ce sujet brûlant et qui nous concerne toutes et tous. Car chacun de nous peut y remédier que cela soit dans les entreprises ou chez soi.

gaspillage alimentaire en suisse

Chaque année dans le monde, selon le rapport du PNW (Programmes des Nations Unies pour l’Environnement) sur 121 kilos d’aliments gaspillés par habitant, 74 kilos sont issus des ménages. Une situation paradoxale vu que – toujours selon l’ONU – sur les 7,8 milliards que nous sommes, 700 millions d’entre nous souffrent de la famine et 300 milliards ne mangent pas des aliments dit sains.

Le gaspillage alimentaire tout comme la perte alimentaire ne sont plus des questions de pays riche, ils concernent tout le monde comme nous allons le voir.
Et bonne nouvelle : nous pouvons tous contribuer à réduire nos impacts au niveau environnemental, social et économique.
À la Cantôche, on en fait notre priorité avec notre frigo connecté.

Le gaspillage alimentaire

Le problème de la perte et du gaspillage alimentaire a pris de telles proportions et est tellement coûteux qu’il fait partie de l’un des 17 objectifs des Objectifs de Développement Durable (ODD) qui vise à réduire de moitié d’ici 2030 le gaspillage alimentaire par personne.
À présent, penchons-nous sur ses indices et ses pourcentages pour mieux comprendre la problématique et voyons quelles sont les solutions à notre portée.

Le calcul du gaspillage alimentaire se base sur la nourriture qui est jetée au bout de la chaîne. Il concerne donc les détaillants (supermarchés par ex.) et tous les foyers. C’est donc principalement chacun de nous. Selon la FAO, (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) chaque année on perd et gaspille sur notre terre environ

%

Fruits & Légumes

%

Viande

%

Produits Laitiers

%

Poissons

%

Céréales

Si on se penche sur les pays et régions, les ménages en Europe gaspillent 50% de leur nourriture comestible contre 43% aux USA et 70% aux Royaume Uni.
En Suisse c’est près de 2,8 millions de tonne de nourriture chaque année.

On comprend donc pourquoi le gaspillage alimentaire est devenu une priorité et qu’il fait partie de l’ODD. Et que lorsque comme nous, on crée un concept tel que le frigo connecté, ces questions se doivent d’être au cœur du projet.

La perte alimentaire

La perte alimentaire est la perte d’aliments durant la production et l’approvisionnement. C’est-à-dire avant qu’elle n’arrive chez le détaillant puis dans les ménages. Toujours selon les estimations de la FAO, environ 14% de la nourriture qui est produite est gaspillée avant même d’être arrivée. Ceci représente 400 milliards de dollars de gaspillés ! Il est intéressant de constater qu’il s’agit essentiellement de fruits et de légumes, certainement dû à leur nature plus périssable.

Pas tous égaux face à la perte alimentaire

La perte alimentaire n’est pas identique selon les régions du globe. Les pays en voie de développement perdent plus d’aliments lors de la production et de l’approvisionnement, essentiellement dû aux problèmes logistiques (déplacement, stockage etc.) En Asie par exemple, cette perte se monte à 20% alors qu’en Europe elle se situe vers 15%.

Des solutions existent !

Heureusement il existe des solutions. Par exemple, pour les détaillants dans les supermarchés, ils peuvent redistribuer la nourriture dite comestible à des associations caritatives ou à des banques alimentaires. À la Cantôche, cette solution a tout de suite fait partie du concept : tous les plats non consommés sont automatiquement distribués à des associations locales afin de ne pas perdre la qualité de la nourriture.

Pour les ménages, acheter selon des menus déjà planifiés. Si des produits frais deviennent périssables, penser à congeler par portion. Il est aussi possible de congeler des aliments cuits après les avoir laissé refroidir. Et ne pas jeter précipitamment, utiliser les restes.

Pour les entreprises, le frigo connecté est une solution anti-gaspillage et perte de nourriture idéale et ce pour plusieurs raisons :

  • Le circuit de production est approvisionnement est local
  • Les ventes sont trackées afin de faire les stocks « intelligents » en fonction des
    habitudes de l’entreprise et ainsi générer moins de gaspillage
  • Les livraisons sont quotidiennes pour éviter le stockage de la nourriture et le risque
    lié à sa péremption
  • La nourriture non consommée est redistribuée le jour-même
  • Les contenants sont réutilisables ce qui offrent une excellente alternative plus
    durable et économise des ressources.