La Suisse est un pays aux cultures diverses grâce à ses quatre régions linguistiques. Si souvent cela étonne les visiteurs, elle les ravit par ses paradis culinaires contrastés : Sa gastronomie puise sa richesse dans sa culture paysanne et est influencée par ses pays voisins l’Allemagne, la France ou encore l’Italie du nord. La Suisse est aujourd’hui un pays de gourmets où les plats traditionnels côtoient des plats étoilés. Petit tour d’horizon de nos spécialités culinaires.

specialiés culinaires suisse

Saviez-vous qu’il y a plus de 400 produits qui font partie officiellement du patrimoine culinaire suisse ? Bien entendu, il y a le Gruyère, mais aussi la Longeole de Genève (saucisse crue), les Lackerlis de Bâle ou encore le cervelas, le Cenovis, l’Ovomaltine, l’absinthe. Certains ont acquis une renommée mondiale comme le chocolat Toblerone ou les bonbons Ricola que nous pouvons trouver dans tous les aéroports du monde !

Une multitude de plats régionaux

Ils existent de nombreux plats régionaux qui, s’ils étaient principalement consommés dans une seule région de Suisse, sont actuellement aussi appréciés dans toute la Suisse. Nous sommes certains que vous les connaissez, les avez déjà dégustés au moins une fois à la maison, dans les cantines d’entreprises ou dans les restaurants suisses. Et si cela n’était pas le cas, alors testez-les prochainement !

  • La raclette, un classique du canton du Valais qui se déguste dans toute la Suisse à toute heure et à toute saison. Il anime volontiers un repas d’entreprise convivial.
  • Le roesti, un must en Suisse qui se prépare avec ou sans fromage, à la poêle ou au four, ou encore avec ou sans lardons. Tout dépend dans quel canton vous vous trouverez !
  • La saucisse de veau grillée avec sa fameuse sauce aux oignons confits, un plat si simple qu’il se trouve dans pratiquement tous les bistrots de Suisse.
  • L’émincé de veau à la Zurichoise qui est né en 1947 est aujourd’hui un plat des plus classiques de Suisse.
  • Le riz casimir avec sa sauce au curry et ses fruits en conserve a été inventé par Mövenpick en 1952.
  • Les macaronis chalet qui ont vu le jour grâce aux marchands qui ont franchi le Gothard avec des pâtes dans leurs malles. Les paysans y ont ajouté du fromage (eh oui le fromage bien sûr !) de la crème ou du lait de leurs vaches et le tour était joué !
  • Le papet vaudois qui doit sa dénomination à son aspect comme de la papette. Il se mange rituellement le 24 janvier en mémoire à l’indépendance du canton acquise en 1798.
    Anecdote amusante : le papet vaudois, c’est du poireau avec des pommes de terre, c’est le vert et le blanc qui s’allie comme sur le drapeau vaudois !
  • Le bœuf braisé de Guillaume Tell en hommage à notre héros légendaire qui aurait vraisemblablement vécu à Uri.
  • Tarte à l’oignon de Schaffhouse un mélange de Bölle (oignons), de crème, d’œufs et de lardons qui s’accompagne habituellement d’un verre de vin blanc.
  • Tourte à la carotte d’Argovie composée d’œufs, amandes, carottes râpées avec un glaçage au sucre et massepain.

Le fromage est souvent présent dans les recettes traditionnelles. Il est tant apprécié des Suisse – qui en consomment environ 22 kilos par an – qu’on en recense par moins de 450 types différents.

Et le chocolat dans tout cela ?

Nous ne pouvions pas aborder ce thème sans parler du chocolat suisse.

Les Suisses sont les plus grands consommateurs de chocolat au monde – environ 10 kg/personne par année ! Et cela est sans aucun doute dû au fait que la Suisse est l’un des principaux fondateurs de l’histoire de l’industrie chocolatière.

Présentation résumée de ces inventeurs et entrepreneurs suisses qui ont fait preuve d’une créativité bien gourmande :

Francois-Louis Cailler

Francois-Louis Cailler

Le père de la tablette de chocolat

Francois-Louis Cailler

Francois-Louis Cailler

Inventeur du chocolat fondant

Daniel Peter

Daniel Peter

Inventeur du chocolat au lait

Jean Tobler

Jean Tobler

Originaire d’Appenzell, produira notre fameux Toblerone

Henri Nestlé

Henri Nestlé

Fondateur de Nestlé

Rudolf Sprüngli

Rudolf Sprüngli

Il a ouvert le marché du chocolat en Suisse alémanique en fusionnant avec Lindt

Philippe Suchard

Philippe Suchard

Inventeur du premier mélangeur pour transformer le chocolat en une pâte lisse

La Suisse a aussi la tête dans les étoiles

En 2020, la célèbre cérémonie des étoiles Michelin a eu lieu à Lugano sous l’égide de Gwendal Poullennec, directeur International des Guides Michelin Il a commenté notre gastronomie suisse : “L’excellence et la variété culinaire se retrouvent partout dans le pays, de Zurich à Lugano, de Saint-Gall au lac Léman. Notre sélection confirme à nouveau le très haut niveau de la gastronomie suisse, qui est en constante augmentation depuis des années ».

Le guide suisse recense :
• 3 restaurants 3 étoiles dont l’Hôtel de Ville de Crissier, le Cheval Blanc de Bâle et le Schloss Schaeunstein de Fürstenau
• 22 restaurants 2 étoiles avec 6 nouveaux arrivés
• 97 restaurants 1 étoile avec 12 nouveaux arrivés

Conclusion

La Suisse regorge de pépites culinaires grâce à ces 4 régions linguistiques distinctes. Chaque année, de nombreux restaurateurs de nos 26 cantons innovent et mêlent traditions suisses et saveurs exotiques. Il suffit parfois de pousser la porte d’un bistrot local, d’un restaurant étoilé ou de scanner son frigo connecté pour les découvrir et les déguster !

Derrière chaque plat traditionnel se cache souvent une anecdote, un fait historique, une découverte ou encore un petit coup de pouce de la chance ! Mais c’est certain à chaque fois, les principaux ingrédients sont le fruit d’une passion exprimée et l’amour de la tradition.